Le Dictionnaire élémentaire français – farsi/dari – luxembourgeois, pour une intégration réussie

 8 mai 2017 – Le 4 mai 2017, le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, a présenté le Dictionnaire élémentaire français – farsi/dari – luxembourgeois en présence de Laura Zuccoli, présidente de l’Association de soutien aux travailleurs immigrés (ASTI), ainsi que de Shahmira Gharai et Siggy Koenig, auteurs du dictionnaire.

Le dictionnaire comprend 1 590 mots français traduits en farsi et, le cas échéant en dari, ainsi qu’en luxembourgeois. Il s’adresse aux demandeurs de protection internationale persanophones venus d’Iran (qui parlent farsi) et d’Afghanistan (qui parlent dari, variante du farsi), ainsi qu’aux nombreux bénévoles et enseignants qui leur dispensent des cours de langue.

L’outil trilingue propose deux entrées, par le français et par le farsi. Il permet aux apprenants persanophones de poursuivre leur apprentissage du français de façon autonome, tout en se familiarisant avec le luxembourgeois. Les mots inscrits en luxembourgeois sont suivis d’une transcription lettre par lettre du mot farsi/dari, pour permettre aux non-persanophones de prononcer de manière compréhensible les mots en farsi.

Après le dictionnaire français – arabe – luxembourgeois paru en novembre 2016, le dictionnaire français – farsi/dari – luxembourgeois est le second ouvrage élaboré par l’ASTI en collaboration avec l’Œuvre nationale de secours Grande-Duchesse Charlotte et le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. Ce dernier a assuré la mise en page et assumé les frais d’impression.

La langue persane est une langue indo-européenne – comme les langues germaniques et romanes – qui n’a que peu de parenté avec la langue arabe, bien qu’elle en emploie l’alphabet.

Le vocabulaire persan comporte beaucoup de noms qui sont familiers à ceux qui connaissent plusieurs langues européennes: pedar (père, Vater), brodar (frère, Bruder), dokhtar (fille, Duechter), dar (porte, Dier), tondar (tonnerre, Donner), moush (souris, Maus), pardis (enclos de verdure, paradis, Paradäis). Le dictionnaire contribue ainsi également à construire des ponts entre les cultures. Quel plaisir de voir l’étonnement de part et d’autre lorsqu’on constate qu’il existe des mots communs !

Le dictionnaire incite aussi à s’intéresser davantage à l’histoire et à la culture de ces peuples d’Iran, d’Afghanistan et du Moyen Orient en général qui, pendant des siècles, ont formé la charnière entre l’Europe et l’Asie.

Le dictionnaire français – farsi/dari – luxembourgeois peut être commandé gratuitement à l’adresse suivante :

Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse
Service de la formation des adultes

Adresse postale : L-2926 Luxembourg
Bureaux : 12-14, avenue Emile Reuter L-2420 Luxembourg
E-mail : sfa@men.lu

 

banner2

 

print